Email :


Mot de passe :

Se souvenir de moi

INTUITIF
#s1851 Posté le 14/05/17 à 01:14 Lu 63 fois
METabolic EXplorer présente son nouveau projet de développement et dévoile ses nouvelles ambitions

Devenir le leader de l'acide butyrique (AB) naturel en nutrition animale
Devenir le producteur de référence du 1,3-propanediol (PDO) non OGM utilisé en cosmétique
L'atteinte de ses ambitions passera par la construction d'une usine de production PDO/AB.

Clermont-Ferrand, le 12 mai 2017 ? (FR0000032526 GBT), METabolic EXplorer (METEX), société de biochimie industrielle qui développe et commercialise des procédés industriels de fermentation, annonce ses priorités stratégiques.

Benjamin Gonzalez, Président Directeur Général de METEX déclare : « Avec la cession d'inolaTM, nous avons démontré la qualité et la maturité industrielle de nos solutions et nous disposons désormais des moyens financiers pour nous redéployer. Notre technologie nous offre de nouveaux champs d'applications avec l'acide butyrique en nutrition animale et le PDO pour les marchés cosmétiques et textiles polymères. La prochaine étape sera de construire la première tranche de 6 kt d'une unité de production pour développer ces marchés. »

Un procédé technologique qui change la donne : produire des produits de consommation courante (aliments pour animaux, cosmétiques, textiles, plastiques, etc. ...) sans pétrole, sans pollution avec des performances similaires ou supérieures et en étant plus compétitif

La technologie METEX est une solution de rupture qui permet avec un seul procédé d'obtenir deux produits distincts (l'acide butyrique et le PDO) pour adresser plusieurs marchés dont les principaux sont la nutrition animale avec l'acide butyrique et le marché de la cosmétique et des polymères biosourcés avec le PDO.

La production de ces deux produits permettra d'adresser à la fois :

Le marché mondial des acides organiques en nutrition animale, estimé à plus de 1 Md€.
Sur ce marché, l'acide butyrique bénéficie en particulier d'une très forte croissance (x 2,5 depuis 2010). Cette progression provient de ses qualités nutritionnelles, métaboliques et antimicrobiennes, qui favorisent la croissance des animaux et leur santé. Elle devrait être accélérée par les évolutions réglementaires interdisant l'usage d'antibiotiques comme facteur de croissance tant en Europe qu'aux Etats-Unis1.

Le marché des conservateurs en cosmétique, marché qui a représenté 400 M€ en 2016.
Le PDO METEX est un ingrédient qui peut se substituer aux conservateurs controversés tels que les parabènes, les formaldéhydes et les halogénés. METEX détient un atout déterminant pour conquérir ce marché avec son PDO non OGM qui permet aux grandes marques de cosmétiques d'offrir à leurs clients des substituts naturels et non OGM, aux produits issus de la pétrochimie.
Enfin, la production de PDO permettra aussi à METEX d'accéder au marché mondial des polymères biosourcés en commençant par le marché des fibres textiles et plus particulièrement celui du PTT promis à un fort développement en raison de ses propriétés supérieures au PET. METEX offrira ainsi une alternative naturelle et propriétaire face à l'unique producteur actuel.
Prêt pour engager une nouvelle étape : l'industrialisation en propre de ses produits

Afin de conserver la totalité de la valeur associée à sa technologie, METEX a l'ambition de construire une unité de production d'une capacité de 24 kt en deux tranches : une première tranche de 6 kt (5 kt de PDO et 1 kt d'acide butyrique) et une seconde tranche de 18 kt (15 kt de PDO et 3 kt d'acide butyrique).

La construction de cette unité de production passera par la conclusion d'un accord avec un industriel de premier plan. Des discussions sont en cours avec deux industriels en Europe pour accueillir l'unité de production sur des sites industriels en reconversion. Les éléments clés des discussions portent sur :

La prise en charge par les industriels des coûts d'investissement nécessaires sur la plateforme pour accueillir l'investissement METEX, le montant de l'investissement réalisé par METEX pour la tranche 1 étant estimé à 25 M€ environ ;
Le montant de la participation des partenaires financiers et parties prenantes (banques, industriels, pouvoirs publics) ;
La partie réglementaire sur l'obtention des autorisations nécessaires au projet.
La pose de la première pierre devrait intervenir à compter de la fin du premier semestre
2018 (+/- 3 mois). Auparavant, la société aura sélectionné le maître d'?uvre et l'assistance à maîtrise d'ouvrage ainsi que ses partenaires financiers.

_________________

[1] Une forte demande soutenue par une évolution réglementaire interdisant l'usage d'antibiotiques comme facteurs ou promoteurs de croissance tant en Europe qu'aux Etats-Unis. Dir. 95/53 CE en 2006 et FDA en Janvier 2017

Cette unité de production permettra à METEX de commercialiser directement l'acide butyrique en nutrition animale et le PDO via des accords de distribution. Le lancement de la commercialisation est prévu 24 mois après le début de la construction de l'unité de production.

Enfin, sur le marché des fibres textiles et polymères, la société envisage un modèle de co-licence avec Technip et poursuit son projet d'offre commune.

La société vise à terme 20% du marché de l'AB naturel en nutrition animale, 50% du marché du PDO dans la cosmétique et 40% du marché du PDO textile dans le PTT.

Parallèlement, METEX poursuit ses initiatives en matière de R&D. Le premier axe de ses recherches porte sur la diversification des matières premières de son nouveau procédé phare. Le second vise à développer et amener à maturité le procédé de fabrication MPG dans le cadre du projet européen ValChem en collaboration avec la société finlandaise UPM, l'Université de Darmstadt et SEKAB. Le troisième axe porte sur l'élargissement de son portefeuille de produits, encore confidentiel.

Information financière du 1er trimestre 2017

Au 1er trimestre 2017, METabolic EXplorer réalise un chiffre d'affaires de 1,1 M€. Ce montant correspond, d'une part, aux revenus contractuels perçus sur la période dans le cadre de l'accord de développement signé avec le groupe finlandais UPM - accord visant à développer un procédé de production de MPG à partir de sucres cellulosiques dits de deuxième génération - et d'autre part, au montant perçu dans le cadre du contrat de prestations de services signé avec Evonik lors de la cession de la technologie L-Méthionine/inoLa?.

Au 31 mars 2017, la société dispose d'une trésorerie brute, norme IFRS, de 39,4 M€ (contre
41,8 M€ au 31 décembre 2016) et d'une trésorerie nette d'endettement de 32,5 M€ (contre 35 M€ au 31 décembre 2016).

- FIN-

A propos de METabolic EXplorer ? http://www.metabolic-explorer.com"; target="_blank">www.metabolic-explorer.com

Entreprise pionnière en biochimie industrielle, avec près de 20 ans d'expérience, METabolic EXplorer (METEX) met au point des alternatives industrielles aux procédés pétrochimiques.

A partir de matières premières renouvelables et pérennes, la société développe des procédés de fermentation industriels innovants pour produire des composés chimiques à la base de produits essentiels du quotidien comme des additifs pour la nutrition et la santé des animaux, des plastiques, des textiles, des cosmétiques, des résines ...

Par ses innovations biotechnologiques, la société a pour ambition de contribuer à produire autrement, sans pétrole, des produits de grande consommation pour répondre aux enjeux environnementaux et aux nouvelles attentes sociétales des consommateurs.

L'innovation repose sur 70 collaborateurs de compétences complémentaires permettant de maitriser l'ensemble des étapes de développement des procédés : de l'optimisation d'une souche en laboratoires à la production d'échantillons à l'échelle pilote.

METabolic EXplorer, basée sur le Biopôle Clermont Limagne, à la périphérie de Clermont-Ferrand, est cotée sur Euronext à Paris (Compartiment C, METEX) et fait partie de l'indice CAC Small.

 
 
Répondre au sujet
INTUITIF ID, CT #1 Posté le 14/05/17 à 01:14   Citer
C'est vraiment un plan extrement bien ficelé, je retiens deux point majeurs


> Technip se confirme au travers d'une co licence
> La prise en charge par les industriels des coûts d'investissement nécessaires sur la plateforme pour accueillir l'investissement METEX, le montant de l'investissement réalisé par METEX pour la tranche 1 étant estimé à 25 M€ environ

niki44 ID, CT, MT #2 Posté le 15/05/17 à 16:48   Citer
fallait mieux pas te suivre car à priori c'est direction la cave

Répondre au sujet
Tous les forums     
 


Copyright Tuncay © 2009 - Tous droits réservés

Avertissement légal | A propos | Charte d'Utilisation des Forums | Contrat d'Utilisation du Service | Conditions Générales de Vente | Nous contacter

www.tts.lu | Version 1.1.0 | 0.04 s